Parlons pigeons

Publié le 27/10/2015

Dans les dernières semaines, certains d'entre vous ont appris que la Plaza électrifiait sa marquise pour lutter contre les pigeons. On le sait, c'est un fléau chez nous ; les pigeons sont trop bien! Ils ont un joli toit sur leur tête (qui leur permet en plus de prendre un bain de soleil), un joli perchoir, les enseignes des anciens commerces font une superbe maison et de surcroit, certains clients et commerçants sont assez sympathiques pour venir les nourrir de temps en temps. Ceci dit, la majorité en souffre. Je suis passée maître dans la réponse à la question ''Pourquoi vous faites rien sur la Plaza pour la merde de pigeon? C'est dégueulasse''. Ohhhhh toi gentil utilisateur des médias sociaux, tu n'as aucune idée à quel point la Plaza prend ce sujet au sérieux!

Oui, il serait possible d'enlever la marquise. En même temps non... Un sondage en 2012 nous a appris que la majorité des gens voulait la garder et que celle-ci devrait être reconnue comme patrimoine montréalais. Elle est aussi utile entre autres contre les intempéries. Ce n'est pas la plus belle pièce architecturale qu'on ait vue mais, du moins, c'est la nôtre donc pour ça, dossier clos. Sans parler de la complexité de démenteler cette structure qui est ancrée sous les bâtisses et les trottoirs. Disons que ça s'avèrerait assez dangereux. Parlez-en aux équipes des travaux majeurs de la Ville qui se cassent actuellement la tête pour trouver une façon simple de changer les égoûts et aqueducs avec cette immense structure dans les pattes. #Respect

Bien sûr qu'on a déjà essayé de déloger autrement les pigeons. Ça fait des dizaines d'années que le problème est existant et dérangeant. Une mise en situation est requise : 

  • Une règlementation municipale exige aux nouveaux commerçants de changer leur enseigne et d'enlever le grillage, nid à pigeons. Par contre, question de droit acquis, on ne peut pas obliger ceux qui ont déjà une enseigne sur le grillage de l'enlever. 
  • Une grande majorité des commerçants actuels prend le dossier au sérieux. Ils lavent régulièrement les trottoirs devant leur commerce et déboursent des sommes assez importantes pour faire laver leurs vitrines. Plusieurs d'entre eux ont changé leur enseigne ou l'ont cloisonnée pour empêcher les pigeons d'y élire domicile. Le sujet est si important qu'il fait partie de toutes nos assemblées et de la plupart de nos communications hebdomadaires. Ceux qui ne veulent pas? Malheureusement, aucune réglementation municipale ne les en oblige comme techniquement, l'entretien du trottoir et de la marquise sont la responsabilité de la ville (domaine public). 
  • Une équipe de la Plaza est attitrée spécialement à l'entretien de la rue. En été, trois personnes sont sur le dossier à temps plein, en plus des équipes de la Ville. 
  • Et oui, on a essayé les hiboux en plastique, les pics pour qu'ils ne puissent pas se percher, le vinaigre, les boules à mittes... Les pigeons rient carrément de nous.

On a même un gentil travailleur de la voirie de l'Arrondissement Rosemont - Petite-Patrie qui est venu à tous les vendredis cet été enlever les fientes sur le trottoir avec un jet à pression. Vous voulez savoir à quelle vitesse ça défèque un pigeon? Je vous ai fait un joli montage. Notez qu'il n'y a que 4 jours entre les deux photos et qu'en plus c'était durant une vente trottoir donc qu'ils ont été délogés pendant cette période. Sur 2.4 km, ça prendrait plus qu'une personne à temps plein... 

Certains d'entre vous sont plus drastiques et se disent qu'on devrait simplement les tuer? Bel essai, il y a une loi qui empêche ça... Quant aux prédateurs tels des oiseaux de proie? En plongeant, ils pourraient se casser le cou sur la marquise. Un pigeonnier? C'est bien joli en Turquie quand les gens se servent des fientes pour faire de l'engrais mais comme personne n'en veut ici, on se retrouverait simplement avec des tas de ''vous savez quoi'' sur le domaine public. D'ailleurs, l'électrification de la marquise, ça fait mal aux pigeons? Non... C'est un peu comme mettre sa main sur une clôture électrifiée à bas voltage. Ça surprend et ça ne donne pas le goût d'y retourner...  

On va leur donner quelque chose ; ils sont brillants ces pigeons! Sur ce, ne faites donc pas comme dans Marry Poppins. Arrêter de les nourrir, c'est la base de la solution. Vous seriez surpris de savoir combien de fois par semaine on peut faire cette demande à la clientèle qui se présente sur la rue avec leurs restes de pain... C'est joli en chanson mais dans la vraie vie, c'est moins rose!

#Feedthebirds  

5 commentaires pour: Parlons pigeons

Commentaire de Steve
Publié le 29/10/2015

C'est bien que vous soyez conscients du problème mais... un seul travailleur qui vient laver les vendredis et seulement l'été? Je passe sur la Plaza presque à chaque jour et certains bouts de trottoirs ne semblent pas avoir été nettoyés depuis des mois! (entre autre devant l'ancien resto voisin du Valentine)... Bref courage, mais un peu plus de nettoyage serait le bienvenue!

Commentaire de Micheline Picard
Publié le 29/10/2015

Il faudrait donner des contraventions aux gens qui les nourrit

Commentaire de Sophie Legroulx
Publié le 30/10/2015

Bonjour Steve, bonjour Micheline, Merci de m'avoir répondu, j'adore la discussion! :) Steve, je comprends tout à fait votre point. Malheureusement, il n'y a pas à l'Arrondissement un plus grand nombre de machines à pression assez féroces pour arriver à bout des feintes de pigeons. Ces machines coûtent plusieurs dizaines de milliers de dollars et servent aussi à arroser les plantes sur le domaine public. Vous croyez qu'il serait important d'investir? Vous pouvez en faire part au 311 et ils prendront votre commentaire en note. Quant au Valentine, il a en effet été lavé plus souvent qu'autrement. La bonne nouvelle, c'est qu'il est loué donc on attend simplement qu'il ouvre pour que ce problème soit réglé définitivement! :) Quant à vous Micheline, c'est une bonne suggestion mais nos policiers sont déjà bien débordés...

Commentaire de François Beaulé
Publié le 03/11/2015

J'étais sur la Plaza dimanche dernier. J'y vais quelques fois par année depuis des années et c'est la première fois que je vois tant de pigeons posés dans la structure de la marquise et tant d'excréments sur le sol. Comme je marchais sous les pigeons, je craignais de recevoir leurs excréments sur la tête. Cela doit bien arriver à des clients de temps à autre. Je suis persuadé que le problème est pire que jamais. La principale cause est les gens qui les nourrissent. Et plus il y a de pigeons et plus de gens les nourrissent. Plus de gens les nourrissent, plus ils se reproduisent. J'habite dans le même logement depuis 10 ans. Au début, il y avait toujours des pigeons qui venaient chier sur mon balcon. Avec le temps, j'ai fini par identifier les 2 personnes qui les nourrissaient dans la ruelle. Je les ai averti d'arrêter et la Ville leur a envoyé des avis. Le problème est maintenant réglé. Les pigeons, qui étaient nombreux à nicher sur une corniche il y a 10 ans, ne viennent plus depuis qu'ils ne sont plus alimentés. Le problème est réglé pour ma ruelle et mon balcon mais au moins une personne nourrit les pigeons dans le parc Sagard et le trottoir y est rempli d'excréments. Tant que la personne qui fait cela tous les matins ne sera pas identifiée, le problème ne pourra pas être réglé. Les gens qui nourrissent les pigeons sont des imbéciles. Les gens qui le font sur la Plaza sont sûrement conscients des nuisances et de la saleté mais ils continuent à nourrir les pigeons quand même. Il n'y a pas 36 solutions : il faut pogner les gens qui nourrissent les pigeons et leur infliger de fortes amendes. Nettoyer fréquemment n'est pas la solution parce que : 1- Les gens qui nourrissent les pigeons et les gens qui en sont témoins ne seraient pas conscients des nuisances causées et 2- Cela n'empêche pas les pigeons de chier sur nous. Il est très possible que les gens qui nourrissent les oiseaux viennent le faire en dehors des heures d'ouverture, soit tôt le matin ou après la fermeture. Il faudrait que des gens engagés par la Ville ou bénévoles surveillent pour attraper les fautifs. Mais pour cela il ne faut pas que leurs vêtements ou leurs véhicules permettent de les identifier. Les nourrisseurs d'oiseaux ne le font jamais devant un policier.

Commentaire de Marje
Publié le 31/08/2016

Je connais une excellente et fascinante chanteuse qui serait parfaite pour faire une belle prestation (et un petit clin d'oeil coquin à cette problématique) pour votre prochaine vente trottoir : APigeon!!! :-) :-) Ça serait super et aussi concept ;-)