Mes 5 pêchés capitaux

Publié le 29/07/2015

Non seulement ce topo ne sera pas à propos des mariages ou des bals, mais en plus ce sera le premier blogue entièrement masculin! Au diable les tendances modes et coiffures, car j’ai envie de vous faire découvrir #MaPlaza selon un angle particulier: les découvertes qui ont changé ma vie.

Danser dans le métro le matin

Ce vers viscéral qui me traverse l’esprit jour et nuit et qui me garde éveillé parfois? Cette révélation porte, pour moi, le nom de Caltâr-Bateau. Pour le mélomane averti que je suis, ce fut un choc d’être entrainé aussi facilement dans leurs mélodies. Allez explorer Sous ton Odeur et vous comprendrez. 

Tomber en amour tous les soirs

Le crépuscule était depuis longtemps disparu lorsque Bears of Legend sont sortis de scène. Lorsqu’ils sont descendus dans la foule pour le rappel et ont joué Hell No, en version acoustique, que tous ceux qui étaient présents ont vécu un moment. J’y étais!

Se rafraichir même quand il fait 12 degré

Je vous ouvre mon cœur en vous révélant une vérité vraie: j’aime le café. C’est dit! Quel ne fut pas le choc vécu lorsque j’ai essayé le café glacé infusé à froid du Candide. Non seulement je ne connaissais pas ce type d’infusion (honte à moi), mais j’ai été saisi par le goût qui laissait transparaitre la subtilité des grains de café.

Réaliser l’importance de bons mollets

Le saviez-vous : la Plaza St-Hubert est circonscrite par les rues Bellechasse et Jean-Talon et fait 1,2km de longueur? Je l’ai appris à la dure. C’est avec Atmosph’Air, sa logistique et ses #AutresTâchesConnexes que je suis arrivé à la conclusion suivante : la vie citadine va de pair avec des mollets endurcis!

Engraisser sans compter

Pot de crème glacée, moitié chocolat noir et moitié framboise : c’est tout ce qui est important de savoir. La réputation de l’Armoire à Glaces n’est plus à faire et pourtant elle ne cesse de me surprendre. Je fais maintenant des détours pour m’y arrêter. Le métro Jean-Talon et Rosemont sont côte à côte de toute façon...Non? 

0 commentaire pour: Mes 5 pêchés capitaux